Playa Samara

Nous étions donc précédemment arrivé au Costa Rica près de 24h après avoir quitté notre lit… Où nous avons trouvé aussitôt son pendant Costa Ricain pour nous remettre de tout ça !

Au réveil donc, petit déjeuner avec des fruits frais, oeufs brouillés, toasts, yahourts, café et j’en passe. Ca fait vraiment du bien ! Nous partons ensuite de notre premier Hotel de San José pour récupérer notre voiture de location à 2km de là. Petit à propos concernant ça. 2 kilomètres à pieds en France, ça parait pas si insurmontable que ça, si ? Hé ben au Costa Rica (peut-être à cause de la taille du pays ?) 2km c’est le bout du monde, on nous à proposé d’appeler un taxi, un uber tout pour nous dissuader de faire 2 pauvres km à pieds… Tant pis, nous tentons le coup et 15 / 20 minutes plus tard nous arrivons pour prendre notre voiture.

Un (petit) 4×4 boite manuelle pour faire notre bout de chemin jusqu’à Playa Samara. A peut près 160km, en France on pourrait penser à 2 ou 3h, il nous a fallut pas loin de 4h30 pour y arriver. Déjà, la plus haute vitesse est possible sur la “Autopista” et elle est de 80km/h. A tous les chauffards qui râlent déjà, je dis, de toute façon, il n’y a généralement qu’une seule voie, et beaucoup de camions l’empruntent. A ce propos, les seules fois où l’on peut doubler, c’est plutôt par la droite, c’est très déroutant je vous assure.

Bref, la route n’est pas si mauvaise, il fait par contre très chaud, vraiment très très chaud.

A midi, nous nous arrêtons dans un “Soda” (si vous ne savez toujours pas ce que c’est, je vous renvois vers les billets du Costa Rica 2012), pour déguster un bon “casado” (idem) et surtout una “Imperial”. Et nous reprenons ensuite notre route pour Playa Samara.

La route est longue et parsemée d’embûches (enfin d’Iguanes surtout) mais bon tranquillement nous arrivons à notre premier “vrai” hôtel. Notre spacieuse chambre est plutôt sympa, colorée et déco. Mais nous entendons un appel !

Nous nous changeons donc en un instant pour passer notre plus beau maillot ! Bon à partir de là, va falloir être un peu imaginatif, nous n’avons pas pris nos appareils ou portables (on voulait juste se baigner !). Donc, imaginez vous, il fait très chaud, vous étouffez, le son languissant des vagues vous appelle au loin. Vous avancez et passez un bar avec quelques tables par-ci par-là à l’abris de toits en feuilles de palmiers. Vous continuez votre route, seulement quelques pas, et vous débouchez au beau milieux d’une plage en croissant de lune longue qui s’étend à perte de vue. Devant vous, se trouve l’Océan Pacifique, vous regardez droit devant pour vous dire qu’il n’y a rien en face, rien avant des milliers de kilomètres. Le sable est chaud, même sous vos tongs, vous posez votre serviette, vous réfléchissez quelques instants et finalement vous courrez pour vous jetez dans toutes les vagues qui vous barrent la route….

Bon, ok, sortez de vos rêveries maintenant, c’est fini pour aujourd’hui. Pour les photos, vous attendrez demain 😉 Nous on va se coucher, il est déjà… 19h48…

3 thoughts on “Playa Samara”

  1. Le récit fait rêver et nous apporte un peu de chaleur car ici il fait un peu froid (temps humide et pluvieux).

    On attend la suite 😉

    Profitez bien !

Comments are closed.