Ta tada taaaaa, ta tadaaaaa (musique d’Indiana Jones)

Ouais, vous allez l’avoir dans la tête maintenant. Bon pourquoi je vous dis ça et bien en fait parce que c’est l’aventure ma ptite dame, la vrai ! (bon ok j’en fais pt’être un peu trop)

Nous voilà partit de Playa Samara en direction de Montézuma, plus au sud mais toujours sur la péninsule de Nicoya. A partir de là, 2 choix s’offrent à nous, le plan A, c’est de prendre la route côtière, piste tout du long 4h pour 54km, plusieurs guets à passer… Et plan B, contourner par la “bonne” route, 154km pour 4h de trajet… Nous avons choisit le plan B (les guides déconseillent le plan A). Au bout d’1h30 de route, nous sommes arrivé à Paquera et à partir de là, il s’agissait d’une bonne vieille piste, 2h30 de piste, c’est long !

Mais c’est magnifique ! Il y a plusieurs plages, villages sur cette route où l’on peux garer sa voiture en bord de plage et piquer une tête puis repartir. Inutile de préciser que ici aussi, les plages sont presque désertes…

Et finalement, Montézuma ! Cette pointe du Costa Rica est plus rocheuse mais quelques petites plages (parfois minuscules, c’est à dire quelques mètres) donne des points de vue idylliques. La plage de Montézuma et quand à elle plus grande et accueille plus de monde. Mais ses rouleaux sont un délice pour l’amateur de vague que je suis. J’ai d’ailleurs passé pas mal de temps à prendre la vague, sentire l’écume et le pétillement de l’eau et les relents d’iode… Ahhhh, le rêve…

A part ça, nous logeons dans une maison sur les hauteurs de Montézuma (la voiture est indispensable et les montées et descentes vertigineuses) mais c’est calme, au milieu d’un grand jardin et surtout d’une vue grandiose. Nous sommes réveillés par les singes hurleurs (encore eux) donc le son ressemble finalement pas mal aux ronflements d’un John Deere.

Aujourd’hui, nous avons baroudé un peu aux alentours, pour tester des spots de snorkelling mais au final, l’eau est trop trouble, nous avons tout de même pu nous rendre sur une île cimetière (presque île en fait) accessible à marée basse seulement (à pieds).

Et cet aprèm, pour changer, glandouille à la plage de Montézuma ! Demain, nous prendrons le ferry direction Quepos.

Pour répondre à vos commentaires :

  • Oui, la glande c’est dur 😛 et vous inquiétez pas, on le fait pour vous !
  • Le Costa Rica, c’est un peu partout une carte postale.

Nouveau lot de photos, par ici !

A bientôt.

2 thoughts on “Ta tada taaaaa, ta tadaaaaa (musique d’Indiana Jones)”

  1. J’ai rattrapé mon retard, en effet, cela fait envie, profitez bien!!

Comments are closed.