Sea, Surf and Sun.

Hello,

de Mataram à Kuta Lombok, notre itinéraire était tracé et tout prévu par le “tour operator” que nous avions vu à Gili Air. Nous ne nous attendions pas à tant d’organisation de leur part… Quand nous avions réservé ce trajet avec les étapes prévues, rien n’était noté sur papier, nous avions fait un dépôt de 100 000 Rp (sur les 450 000 Rp du coup total) du coup nous étions un peu sceptiques… Et bien finalement, notre chauffeur était bien à l’heure, dans un mini-van tout confort, prêt à nous conduire à notre premier arrêt, le temple de Pura Linksar.

Très étonnant et passionnant qu’est ce temple, à Lombok il existe très peu de temples (une 30aine je crois, à Bali des milliers !!!) mais beaucoup, même énormément de mosquées (avec les appels à la prière depuis les minarets) pays musulman oblige. En fait, Bali est l’exception de l’Indonésie, de majorité hindou (90%), au contraire, Lombok comporte plus de 50% de musulman le reste étant partagés entre hindous, bouddhistes, chrétiens, etc. (dont une religion à base musulmane mélangée d’animisme) Donc, je reviens à ce temple qui est un exemple utopique d’harmonie entre les religions. Visuellement, il ferait penser à un temple typique Balinais (donc hindou) mais à l’intérieur, toutes les religions ont leur espace. Il existe une fête (dont j’ai perdu la date) qui réuni tout le monde. Un guide nous à expliqué et conté beaucoup de choses… Nous n’avons malheureusement pas tout saisi à cause de son anglais approximatif.

Prochain arrêt, un village “Sasak” typique. Sasak est le nom que portent les habitants de Lombok, au niveau du “typique”, il s’agit surtout d’une devanture pour les touristes. La spécialité Sasak est le tissage, beaucoup de couleurs, de formes et tout est fait à la main, nous voyons même le métier à tisser de l’une d’entre-elles. Littéralement attachée à son outil, elle mettra quelques semaines pour terminer son tissu, il parait qu’elle ne sont pas bonnes à marier tant qu’elle ne savent pas tisser. Elles nous propose d’essayer (enfin elles proposent aux filles), Lucie se met donc en position et continue l’oeuvre d’une des Sasak. Ceci fait, on nous escorte jusqu’au magasin où nous pourront acheter tout un tas de tissu “fait main”. (Nous découvrirons par la suite, les mêmes tissu dans pratiquement toutes les échoppes de souvenir…)

Nous arrivons donc à notre terminus, Kuta Lombok (je précise Lombok car il existe aussi un Kuta à Bali). Cela ressemble à un petit village, tout en long, suivant sa très grande plage. Le temps de trouver un hôtel, de se poser et d’aller voir la mer. Et là problème, c’est marée basse, nous ne pouvons pas trop nous baigner à cause des algues et coraux. Nous prévoyons donc le lendemain de louer des scooter et d’aller visiter d’autres plages voisines supposées paradisiaques. Nous décidons aussi de s’inscrire à des cours de surf pour le jour d’après.

Nous voici donc partit tous les 5 sur nos 3 scooters automatiques. Conduite à gauche sur des routes où peuvent difficilement se croiser 2 voitures… Après quelques kilomètres, nous arrivons à Mauwun Beach, petite crique de sable blond, habituellement protégée des vagues mais qui nous offre aujourd’hui ses plus beaux rouleaux… Un plaisir pour moi, un peu moins pour les autres, à force de rester dans l’eau, je grille un peu… Bref, nous décidons de reprendre la route pour explorer 2 autres plages. Nous arrivons à la dernière, “Selong Blanak”, (non sans nous perdre un peu) mais idem, des vagues, cette plage est réputée pour le surf. Demi-tour pour aller cette fois à l’est de Kuta pour voir un village de pêcheur, nous tournons, et tournons encore, nous arrivons finalement sur une plage presque déserte (uniquement quelques locaux présents). Nous décidons avec Lucie de rentrer à l’hôtel, les autres ont poursuivit leurs recherches et ont paraît-il trouvé le petit village qui est à priori un camp très “roots” pour surfeurs.

Le lendemain, départ pour les cours de surf à “Selong Blanak”, tout le monde à l’air d’apprécier, nous essayons tant bien que mal de rester sur nos planches pour “glisser” sur les vagues. Nous nous dépensons pendant près de 4 heures, la pause de midi amplement méritée, nous mangeons et repartons pour Kuta où nous nous reposons autour de la piscine de l’hôtel tandis que Valérie part courir sur la plage.

Le soir (ce soir donc) pizza au feu de bois (s’il vous plait), et glace sur le chemin du retour. Nous allons quitter Lombok demain après midi pour retourner sur Bali et profiter de nos derniers jours pour visiter, se faire masser, snorkeler, bronzer, et acheter quelques souvenirs…

A bientôt.

PS : Je viens de voir le problème des photos, je suis en ce moment même en train de résoudre le problème. En fait Internet est tellement mauvais ici que certaines images n’ont pas été transférées…

3 thoughts on “Sea, Surf and Sun.”

Comments are closed.