Retour vers le passé !

Hello,

voici donc le premier article, je vais essayer de mettre le plus possible d’explications dans le moins de place possible… On revient donc un peu dans le passé, il y a une semaine, l’avion est prêt à décoller…

Notre vol aura eu au final dans les 2 heures de retard, lorsqu’on arrive, la récupération des bagages prend du temps, on se rend alors compte qu’ici, c’est plus cool…

Fabienne passe nous chercher à l’aéroport pour nous amener à sa case (c’est comme ça qu’on appelle les maisons à la Réunion), nous sert une Dodo (bière de la Réunion) bien méritée dont le slogan est “La Dodo lé là”. Son copain Julien nous rejoint, le temps de manger une petite salade et nous devons partir pour notre premier gîte, “la caz’ des Orangers”.

Photos

A l’apéro, un petit rhum arrangé qui passe tout seul, puis une salade de papaye. La papaye mûre (orangée) est rappée puis mélangée à de la sauce salade. C’est très bon ! Ensuite, place au plat principal, un rougail morue. Pour faire simple, il y a 2 types majeurs de cuisine à la Réunion, le cari et le rougail. Attention, le rougail peut être un plat mais aussi peut désigner la petite sauce de piment servit avec les plats. Vous suivez ?
Bon, dans le cari comme dans le rougail, il y a 4 plats, le riz, le grain (un sorte de soupe de lentilles ou de flageolets ou autres) que l’on verse sur le riz, le rougail (sauce pimentée, en fait, ce sont des oignons, du piments et un ingrédient au choix, mûre, avocats, etc.). Le dernier plat est donc le cari ou le rougail, la différence entre les 2 est (si j’ai bien compris) au niveau de la cuisson. Un cari (souvent poulet) est cuit à feu doux pendant longtemps alors que le rougail est préparé sur feu vif.

Bref, notre première nuit se passe très bien, nous prenons un bon petit déjeuné pour bien démarrer la journée et c’est partit pour quelques heures de marche…

Nous commençons par une petite montée pour récupérer l’entrée de notre chemin nommé “la canalisation des Orangers”, le meilleur moyen d’entrer dans le cirque de Mafate (seul cirque de la Réunion à être sans route et donc sans voiture). Nous voyons notre premier panneau pour le chemin de randonné, il annonce 5h30 de marche jusqu’à notre destination, “l’îlet de Roche-Plate”.

Petite parenthèse concernant le nom de îlet (prononcer ilète), il s’agit en fait de petit regroupement de maison. A l’époque coloniale, les marrons (esclaves en fuite) allaient se réfugier dans les cirque pour fuir leurs maîtres. Seulement, les chasseurs de marrons étaient chargés de les ramener “morts ou vifs”.

Je reprends donc, le chemin est plat, il longe la montagne, nous rentrons petit à petit dans le cirque le plus “authentique” de l’ile ! Nous sommes frappé par la végétation, les sources qui coulent à même la roche, la vue plongeante et surtout, les magnifiques reliefs du cirque. On sent ici que la pluie a creusé pendant des milliers d’année pour créer toutes les cascades, les creux et les bosses. On peut difficilement se rendre compte à quel point c’est accidenté, vous verrez les photos, c’est beau, mais y être, c’est à couper le souffle !

Pour les photos, c’est le même lien que précédemment, j’espère qu’elle seront toutes là (ya 137 photos à uploader…), car le wifi à Maurice, c’est comme-ci comme-ça…

A demain.

Rando dans les cirques.

Hello tout le monde,

nous sommes actuellement en pleine session de rando dans les cirques de la Réunion. Nous venons juste de trouver un accès wifi pour ecrire un truc vite fait.

Bref, nous allons bien, nous faisons du 6h de marche pae jour en moyenne et nous avons déjà de très belles photos. Dès que possible nous en dirons plus mais pour le moment nous n’avons pas le temps…

Gros bisous et à bientôt.

Bardarbunga (et pas Cowabunga !)

Bon, voilà, c’est la veille du départ…

Les affaires sont (presque) prêtes, nous sommes (presque) en vacances….

Mais nous avons toutes nos réservations, billets, gîtes, logements, etc.

Le seul truc qui pourrait nous clouer au sol est : Bardarbunga

Ce volcan Islandais est entré en éruption et j’espère qu’il ne va pas faire un gros nuage de cendre d’ici demain…

J’ai fait une (petite) refonte du blog surtout pour les photos, j’ai piqué l’idée à Marius (Son blog).

Sur ce, bon courage à tous les travailleurs.