Le jour du seigneur

Que dire du dimanche au Bélize… Alors que nous avons Macron pour bosser les dimanches, ici, son pendant n’existe pas.

Inutile de chercher quelque chose d’ouvert, vous ne trouverez pas. Voici en substance ce que la propriétaire de l’hôtel nous a dit. Du coup, elle nous a plutôt conseillé d’aller sur Caye Caulker (Prononcer Key Caulker). Il s’agit d’une petite île plus au nord du pays et très proche de la barrière de corail. Pour tout vous dire, on ne pensait pas commencer par là mais plutôt y passer nos derniers jours. Mais bon, on a préféré suivre les conseils de notre gérante.

Nous sommes donc allés vers le seul lieu ouvert un dimanche à Belize City, à savoir l’embarcadère des bateaux-taxi. A peine le temps de prendre les tickets que c’est parti pour 45 minutes de trajet. La mer est très calme car je vous le rappelle, nous sommes derrière la deuxième plus grande barrière de corail du monde. Je pense que c’est l’un des trajets en bateaux les plus calmes que nous n’ayons jamais fait.

Chaque île porte le nom de Caye quelque chose, et Caulker est certainement l’une des plus cool. La devise étant « No shirt, no shoes…. No problem. ». On peut faire un parallèle avec l’île Gili sur laquelle nous étions en Indonésie. Pas de voiture sur l’île, les charrettes de Gili sont remplacée par des voiturettes de Golf. L’île est totalement plate et l’on en fait le tour en moins de quelques heures. Sur Calker, lorsque l’on arrive dans le nord de l’île, la bande de terre est tellement fine que l’on peut voir la mer des deux côtés (il doit y avoir moins de 100 mètres).

Journée détente donc, rien de bien folichon, on a surtout profité du soleil, et vécu au rythme des habitants. Parenthèse d’ailleurs, on sent la mixité ici au Belize. Les gens vont du noir ébène au métisse café au lait en passant par les types hispaniques mais aussi certaines petites personnes qui doivent être descendants des Mayas.

Bref, nous décidons de rentrer pas trop tard car il paraît qu’il faut éviter de sortir le soir dans notre quartier (c’est ce que disent nos 2 guides). Cela ne nous a pas empêché de faire une rencontre plutôt inattendue sur le chemin du retour. Ainsi, « Pépé », Street pharmasist, nous aborde dans la rue proche de notre hôtel. C’était notre capitaine de bateau de ce matin (paraît-il…), clope sur l’oreille, verre à la main, il nous propose dans l’ordre, de la weed, une clope, à boire, de l’ecsta, le tout gratuit (jusqu’à la caisse?). Alors ne vous inquiétez pas, en fait il a été super gentil, on a même eu droit à notre air de Ragga (avec nos prénoms dedans s’il vous plait). C’était plutôt cool, quelques remerciements, poignées de mains et « fist bump » plus tard, nous voilà arrivé à l’hôtel, sains et saufs.

Demain, on va vers le sud, jusqu’à la petite ville d’Hopkins, si tout va bien, et tout ça en bus ! Profitez de quelques photos, ici.

Le jour le plus long….

Hello tout le monde !

C’est bon, vous pouvez arrêter de rafraichir la page, nous y sommes ! Pour ne rien vous cacher ces dernières 24h de trajet furent assez éprouvantes mais bon, comme disent nos amis américains, No pain No gain.

Bref, ce matin ( il est 8h ) après un tour du cadran bien mérité, nous allons découvrir Belize city en marchant. Il y a bien quelques petites choses à voir. Il fait déjà beau , chaud et nous avons pas mal de moustiques à nos trousses… J’essaierai de faire un plus long article ce soir avec quelques photos si possible.

Allez à bientôt.

Good news everyone !

Salut tout le monde,

après une (longue) pause du blog, je reprends donc les hostilités… Et même s’il semble que l’année 2015 ait été sans voyage, c’est bien entendu faux. Pour ceux qui nous connaissent, il y a eu la Guadeloupe en Avril, et un autre type de voyage, un peu plus tard vers fin août 😉

Bref, là, il s’agit d’une de nos grandes aventures, et cette fois, nous avons choisi de retourner en Amérique Centrale, et plus précisément, au Belize. Hein ?! Quoi ?! Mais c’est un pays ça ? C’est  où ? Voici en substance vos réactions.

Pour info, le Belize, c’est juste en dessous du Mexique face à la mer des caraïbes. C’est un “petit” pays, pour comparaison, c’est aussi grand que l’Ardèche, la Drôme, l’Isère et le Vaucluse réunis. Et surtout, il bénéficie de la 2eme plus grande barrière de corail du monde (pratiquement toute sa côte). L’un des sites les plus connus du Belize c’est le “Blue Hole“.

Bon, sinon, vous pouvez regarder un petit peu par vous même en attendant que l’on vous donne des infos en direct live. Pour info, on part le 30 janvier et on revient le 19 février.

Voilà, à bientôt pour plus d’infos.

Fin de séjour…

Ça y est, c’est la fin pour nous, cette semaine sera vraiment passée à 100 à l’heure ! Même pas le temps d’écrire un petit article, on a essayé de faire un max de chose en un minimum de temps… Ouf, on en peu plus, et demain c’est le départ.

En vrac, nous avons de nouveau marché, vers le petit Bénare et sa vue imprenable sur le cirque de Cilaos. Le piton de la fournaise, avec des paysages lunaires où l’on se sent tellement petit. Le Maïdo, qui nous a permis de voir de haut le cirque de Mafate et tous les sentiers que nous avons arpenter.

Nous avons aussi fait une rando aquatique sur la rivière des roches jusqu’au bassin la paix (rando aqua = canyoning – les cordes). Ici, que des sauts (Lucie à sauté de 6m, je suis allé jusqu’à 11m) dans de l’eau fraîche. Cela permet de découvrir les paysages autrement, c’était magnifique !

Nous avons aussi plongé pour utiliser un peu notre niveau 1, dans le spot de la cheminée, au retour sur le bateau, nous avons vu quelques tortues sous marines et de loin, des baleines !!! (J’ai peut être oublié de vous dire mais on à vue des dauphins à Maurice)

Nous avons fait le tour de l’ile en voiture, vu les impressionnantes coulées de lave dans la partie sud est, nous avons vu des bassins grâce à Fabienne qui nous à bien guidé, et nous nous sommes baigné dedans (l’eau devait être à 18°), c’est interdit car c’est la réserve d’eau potable de Saint Gilles mais bon, nous n’étions pas les seuls. Nous avons vu la rivière Langevin et sa cascade appelée Grands Galets.

Nous sommes allé à la plage d’Ermitage (où il n’y a pas de requin car barrière de corail), là bas, les poissons sont directement visibles. Sur 100m, le fond est d’environ 1m, avec des coraux par-ci par-là et des poissons autour. Nous avons mangé au bord de l’eau dans le restaurant “La Bobine”, So Romantic ! Et surtout très bon.

Il ne nous reste qu’à envoyer les dernières cartes postales (oui je sais on est un peu à la bourre), les dernières emplettes (oui bon ça va !) dire au revoir à Fabienne et Julien et les remercier et surtout, prendre notre avion !

Bon sur ce, je vous laisse, nous avons préparé nous même un gratin de chouchou, à voir ce que cela donne…

PS : pour les photos, attendez ce soir quand nous serons à l’aéroport.

Chez Maurice !

Nous voilà donc arrivés à Maurice connu surtout pour ses plages de sable blanc. C’est aussi l’hiver ici, il fait dans les 27° la journée, l’eau est à peu prêt à la même température mais elle parait plus froide…

Bref, notre objectif ici est de passer notre “Open Water” PADI (en gros, le niveau 1 de plongée), 5 plongées et un peu de théorie pour enfin pouvoir plonger tous les deux à l’avenir.

Le club de plongée est très sympa, familial, ils nous ont bien aidé (pour le logement, le transfert depuis l’aéroport, etc), et sans contrepartie, on a même eu des réduc à l’hotel grâce à eux ! Bref, nous passons notre niveau avec Wojtek, un polonais (qui parle très bien français mais avec un accent russe à couper au couteau). C’est une sorte de gros papa morse (en référence à gros papa ours) tout rouge avec une moustache, il est très gentil, pédagogue et attachant (il a plus de 25000 plongées en plus !!!). Donc oui Greg, on peut plonger avec la moustache 😉

Nos journées sont donc rythmées par une plongée le matin et visite / plage l’après midi. Je précise tout de même qu’après chaque plongée, on a droit à un petit remontant (rhum arrangée vanille café). Nous avons rencontré quelques plongeurs munis de GoPro, du coup on a pu récupérer quelques images de nos plongées, pour le reste des photos de Maurice, allez sur cette page.

Nous avons visité la ville de Port Louis avec ses marchés étalés sur une grande rue et son port, résultat d’investisseurs (très beau mais très vide…). Nous sommes allés au jardin botanique de Pamplemousse (pas le fruit) où nous avons vu beaucoup d’espèces d’arbres et de plantes. Entre baobab, camphriers, palmiers, j’en passe, nous avons admiré les tortues terrestres (en leur caressant le coup, elle se lèvent). Il y à aussi des arbres plantés par des personnalités, comme Mitterand, Mogabe, etc… Notre dernière visite nous a emmené à Cap Malheureux pour voir une église à toit rouge ainsi que les îles du nord. Au retour, nous nous sommes arrêtés à Grand Bay pour manger des Camarons (écrevisses de mer). Nous sommes revenus par les plages de sable blanc pour admirer le coucher du soleil. Ici, pas de vagues, l’eau est calme… Côté nourriture, cela se rapproche beaucoup de la Réunion, les petites gargotes préparent des mines frites (nouilles frites), des samosas, des nems, des burgers, etc. Très bon, avec un jus de fruit frais.

Nous quittons finalement Maurice avec notre niveau 1 en poche, un peu plus de soleil sur la peau et un nouveau pote, Wojtek ! (Greg, sérieux, va le voir ça va être ton pote aussi !)

A plus.